Comment alléger son quotidien de maman : l’abonnement LILLYDOO et autres petits conseils !

LLYD_pic_campaign_social_media_7K7A1334_1810 2

 

Avec l’arrivée d’Olympe et son frère Charles âgé de 17 mois, ma nouvelle devise de maman s’est rapidement transformée en : « Je me fais aider et surtout, je m’organise. » J’ai rapidement compris que c’était les points essentiels pour profiter au maximum de ses enfants sans se laisser dépasser par le quotidien.
J’ai donc dû rapidement réfléchir aux différentes options que j’avais afin de ne pas me laisser rattraper par la logistique !

Tout d’abord, il y a des options toutes faites pour alléger son quotidien et c’est une chose importante avec deux enfants en bas âge : le choix des couches et la gestion des stocks ! Outre le fait que je sois une inconditionnelle des couches LILLYDOO parce qu’elles sont toutes douces et très jolies, leur composition est clean. C’est vraiment un point important pour ma part. Cela étant dit, je crois qu’avec l’arrivée d’Olympe c’est surtout la formule abonnement et la livraison à domicile qui m’ont définitivement conquise !  C’est d’abord un gain de temps non négligeable, ensuite, l’abonnement nous permet de ne pas être chargée en faisant nos courses (circuler avec deux caddies dans les allées, non merci !), et surtout vous n’avez pas à gérer votre stock. Je trouve ce dernier point est essentiel quand on est maman. Nous sommes toujours en train de penser à mille choses à la fois, alors si l’on peut au moins se décharger de cette tache, je suis preneuse !
J’ai aussi vu sur leur site que l’on économisait -25% sur chaque box, la livraison et les retours sont gratuits, et nous pouvons résilier l’abonnement à tout moment, ce qui laisse une certaine liberté ! Si vous hésitez encore, voici le lien afin de commander un kit d’essai gratuit.
Et LILLYDOO ce n’est pas que des couches, il y a aussi des lingettes, des soins pour la peau de bébé et des matelas à langer, dont je vous parlerai bientôt !

Après une année à garder Charles toute seule, le bilan a été sans appel : ce fut une année très dure. Avant d’avoir des enfants, je m’imaginais les garder en travaillant à la maison, pendant leurs siestes. Ah, j’étais encore bien naïve ! C’est impossible de penser que l’on peut travailler et garder ses enfants (celles qui arrivent à le faire, je suis preneuse de vos conseils). Première solution : mettre Charles à la crèche deux jours par semaine, et trouver un autre solution de garde pour Olympe. Après avoir longuement réfléchi à nos différentes options, nous avons donc décidé de nous faire aider par une fille au pair. Je peux travailler à la maison en étant quand même avec mes enfants. Les horaires sont flexibles, elle peut aussi faire du baby-sitting, et elle sera comme une grande sœur pour les enfants. Nous avons la chance d’avoir de l’espace dans notre maison, nous pouvons donc l’accueillir sans que cela soit trop gênant pour elle ou pour nous, elle pourra avoir son intimité et son indépendance.

Autre point qui me paraît essentiel pour que notre quotidien se trouve allégé, ce sont les horaires. Pour celles qui me connaissent un peu, vous savez que je suis relativement « militaire » avec les horaires car je reste persuadée que c’est la recette miracle pour que tout se déroule au mieux pour tout le monde et donc éviter des situations de stress et gérer au mieux les imprévus.
Nous avons une routine déjà établie avec Charles, qui fonctionne très bien, et j’espère donc que l’on pourra rapidement trouver un « nouveau » rythme qui nous corresponde maintenant que nous sommes quatre. Je parle du rythme des enfants, mais je pense aussi au mien. En effet, travailler à la maison quand les enfants sont juste à côté requiert un peu de discipline, je vais donc m’imposer des horaires de travail ! Nous allons tâtonner au début mais j’espère que l’on trouvera rapidement notre rythme. Je vous en reparlerai bientôt.

Quatrième point essentiel, j’aime de plus en plus cuisiner, mais je vais avoir besoin d’aide. Vous savez comme moi qu’il facile de rester deux heures en cuisine et j’aimerais éviter ce genre de situation (surtout quand Olympe est encore petite), tout en continuant de bien manger, je vais donc me faire aider par un robot cuiseur ! J’ai également téléchargé plusieurs applications avec une tonne de recettes pour me donner des idées. Je compte également faire un petit carnet avec une bonne cinquantaine de recettes simples et rapides à réaliser que je pourrai utiliser au quotidien. Affaire à suivre !

Je réfléchis encore à des points à optimiser avec deux enfants en bas âge. Si jamais vous avez des conseils ou des idées, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.