Mes astuces pour le sommeil de bébé (0 à 12 mois)

Sommeil bébé Maman Marine

Voici quelques astuces pour aider le sommeil de votre bébé.
Ces petits conseils sont tirés de ma propre expérience, de ce qui a pu marcher avec Charles. Tous les bébés ne sont pas les mêmes, ne l’oublions pas ! J’espère simplement que cet article pourra vous donner quelques clés ou pistes pour aider votre bébé à mieux dormir !

  • L’emmaillotage :
    Charles a été emmailloté dès sa première nuit, j’avais emporté à la maternité sa couverture d’emmaillotage Red Castle. De retour à la maison, je lui mettais moins, un peu par flemme, et finalement j’y suis rapidement retournée quand j’ai remarqué à quel point il adorait être dedans. L’emmaillotage empêche le réflexe de Moro qui réveille souvent les bébés pendant qu’ils dorment. Il l’a gardé jusqu’à ses 4 mois, il adorait. Vous pouvez aussi l’emmailloter dans un grand lange, il y a des tutos sur Youtube.
  • La sucette :
    Mettons un peu de côté nos jolis principes et partons justement du principe que la sucette peut être votre alliée ! Ici la sucette reste dans son lit, et n’intervient que pendant les voyages en voiture ou quand il en a marre d’être en poussette. Je ne lui laisse jamais en dehors de ces moments et il ne la réclame jamais. Vous pouvez placer plusieurs sucettes dans son lit, quand il se réveille dans la nuit, il en aura toujours une sous la main !
  • Le doudou :
    C’est pareil que pour la sucette, il ne faut pas en avoir peur, il pourra devenir votre meilleur ami à vous aussi ! Nous avons mis un petit lapin en peluche dans le lit de Charles dès qu’il a été seul dans sa chambre (à ses 2 mois, avant il dormait dans un lit cododo à côté de moi), et je peux vous dire que son « Maitre Lapin » comme on l’appelle, est devenu pour lui un vrai repère. À peine couché, il le cherche tout de suite, ça le rassure, c’est comme une vraie présence pour lui. Et c’est un parfait objet transitionnel pour la suite ! Achetez le doudou de votre enfant en plusieurs exemplaires par contre, pour éviter les drames du fameux doudou oublié ou perdu !
  • Un objet qui sent votre odeur :
    C’est une odeur rassurante pour lui. Vous pouvez laisser un t-shirt à vous par exemple dans son lit (essayez de l’enfiler sur le matelas pour ne pas que votre bébé s’étouffe).
  • Le bruit blanc :
    On nous a offert une peluche qui fait un bruit blanc (Whisbear, mais il y a d’autres marques qui en font, vous pouvez en trouver sur des plateformes comme Spotify aussi), et pour premières semaines de Charles, on lui mettait quand il s’endormait et ça l’apaisait. Il semblerait que ce bruit lui rappelle les bruits de la vie in utéro.
  • L’obscurité et le silence :
    Ce sont mes deux mots préférés pour mon propre sommeil, et je les ai naturellement appliqués à Charles dès qu’on a décidé de ne plus lui mettre de bruit blanc. Il est donc dans le noir la nuit (pour les siestes, essayez un éclairage plus tamisé afin qu’il fasse petit à petit la distinction entre le jour et la nuit), et surtout nous essayons qu’il soit dans le plus grand calme (nous fermons sa porte) et nous évitons de faire trop de bruit quand il dort, surtout pendant ses siestes, son sommeil est plus léger. Il semblerait que les bébés en grandissant ont peur du noir, nous verrons si nous devons changer certaines choses plus tard (achat d’une petite veilleuse par exemple).
  • Le rituel du couché :
    Quand on avons arrêté d’emmailloter Charles, il a fallu mettre un place un petit rituel pour qu’il se couche parce qu’il pleurait quand on le posait dans son lit.Une heure de couché fixe :
    À partir des 2 mois, nous avons décidé de donner un rythme à Charles, tout en douceur. Au début, il prenait son dernier biberon à 22h30, puis je l’ai décalé à 22h, puis à 21h30 petit à petit… Pour arriver à 19h30.
    À 20h précises, Charles est couché. Je suis plutôt flexible pour beaucoup de choses, mais pour l’heure du couché (et celles des repas), je suis intransigeante. Lui donner un rythme l’aide à avoir des repères. Et finalement à 20h c’est lui qui se frotte les yeux et réclame son lit. Bébé réglé = parents heureux !
    Un bébé qui se couche tard n’est pas un bébé qui dormira plus le matin, ce sont des fausses croyances, le sommeil appelle le sommeil. N’oubliez pas que les heures de sommeil les plus importantes (et réparatrices) sont celles avant minuit. Vous ne rendez pas service à votre enfant en le couchant tard. Un enfant a besoin de sommeil et vous êtes responsable de son sommeil. Alors même s’il est en train de jouer, très éveillé à 21h, il est préférable de le coucher. Il semblerait que les bébés qui se couchent tôt sont des bébés plus apaisés et plus calmes. Tout n’est pas toujours aussi simple, j’en suis consciente, mais je vous conseille quand même de tenter de le coucher tôt, vous verrez rapidement la différence !

    Évitez d’endormir son bébé dans les bras :
    Je fais partie des mamans qui ont tout de suite pris ce réflexe. Sachez que la plus part des pédiatres sont unanimes à ce sujet : un bébé qui ne sait pas s’endormir seul est un bébé qui n’arrivera pas à se rendormir seul la nuit s’il se réveille. Si vous l’habituez à dormir dans vos bras, dans votre lit contre vous ou avec un biberon/tétée, votre bébé aura du coup l’habitude de ne s’endormir que de cette manière et la nuit il sera perdu. Il faut qu’il apprenne à s’endormir seul.
    Quand Charles pleurait le soir au moment où je le posais dans son lit, je restais à côté de lui, je lui caressais le dos, en lui parlant d’abord, puis en chantant une petite chanson (la même de préférence, pour que le rituel soit bien instauré, ou je mettais la même musique de berceuse au piano), mais je ne l’ai jamais laissé s’endormir dans mes bras (sauf les deux premières semaines). Finalement Charles est un bébé qui nous réveille jamais la nuit, hasard ou non, essayez, ça vaut le coup !
    Un bébé pleure, et c’est normal, parfois le soir il a besoin de décharger, c’est sa manière à lui de répondre au stress de sa journée par exemple. Laissez-le pleurer en restant à côté de lui. Montrez-lui que vous le soutenez, que vous le comprenez. Ne soyez pas effrayé par les pleurs d’un enfant (même si c’est épuisant/crispant), c’est leur mode d’expression. Le mieux est d’apprendre à décoder ses pleurs. 

    Autre petite astuce à ce sujet : quand nous posons Charles dans son lit, nous partons rapidement de la chambre, ce qui facilite la mise en place de ce rituel.

  • La douce fermeté :
    Je crois que certaines ne vont pas aimer ce qui suit, mais je suis persuadée de ce que j’entends souvent : « Plus on est ferme, plus un enfant se sent sécurisé. » Attention je dis « ferme », pas « sévère », pas d’amalgame. Si vous savez que votre bébé est propre, qu’il a bien mangé et que vous lui avez fait un câlin, vous pouvez alors lui dire fermement qu’il est temps de dormir, que la nuit est faite pour dormir, que vous n’êtes pas loin, qu’il a tout pour passer une belle nuit, etc.
    Petite astuce : croyez en votre discours (sinon votre enfant n’y croira pas non plus). Évitez de paraitre angoissé à l’idée de le coucher (parce que vous avez peur d’une énième crise), les bébés le ressentent, essayez d’être calme, apaisé, et souriant, votre attitude le sécurisera.
    De notre côté ça marche bien, je le rassure avec des phrases très affirmatives dites d’une voix douce en lui caressant le dos. Je vous laisse tester !
  • Anticiper :
    Parfois pour certains enfants il ne faut pas attendre qu’ils montrent de nombreux signes de fatigue pour les coucher, il faut anticiper. Parce qu’une fois que vous les couchez, en fait ils ont raté le « train du sommeil », et ils sont surexcités et ils font une crises parce qu’ils sont à bout et qu’ils ne trouvent pas le sommeil. Il faudra attendre le prochain train, restez avec lui sur le quai de la gare, aidez-le à passer ce mauvais moment calmement avec des câlins, des caresses, des paroles rassurantes ou une petite musique.

Voilà mes quelques astuces ! Il y en a plein d’autres, si vous êtes d’accord, écrivez-les en commentaires, cela pourrait aider de nombreuses mamans ! Je sais que chaque bébé est différent et surtout que chaque parent est différent. Nous avons pas tous la même vision des choses, la même patience, la même capacité à gérer notre manque de sommeil ou les pleurs de notre enfant. L’allaitement aussi peut changer la donne. Le tout est de faire comme on peut/veut, d’arriver à trouver son propre équilibre. Le sommeil d’un bébé n’est pas linéaire, parfois il peut très bien dormir pendant des mois et puis un jour avoir une phase où il se réveille la nuit et il prendra alors un autre rythme. Ne vous découragez pas, soyez patient et indulgent avec vous-même.

20 réflexions sur “Mes astuces pour le sommeil de bébé (0 à 12 mois)

  1. Bonsoir, je voudrais revenir sur le point «ne pas le laisser s’endormir dans les bras» malheureusement ma fille de 3 semaines ne s’endort qu’au sein ou dans les bras. Quand avec mon mari on la couche elle hurle, d’ailleurs hier soir ça été hurlements et pleurs pendant des heures. Hier nous l’avons couché à 21h et elle s’est endormie seulement à 23h car je lui ai donné le sein et couché avec moi. J’avais beau lui parler, essayé de la rassurer impossible hurlements maximum. Je suis d’accord avec ce que tu dis mais quand rien n’y fait que faire d’autre?la laisser pleurer pendant des heures?

    J'aime

    1. Elle est encore très jeune, c’est normal qu’elle pleure quand vous la laissez dans son lit. Mon seul conseil serait de continuer d’essayer, même si c’est plus simple de l’endormir dans vos bras ou au sein. Prenez le temps de la poser dans son lit, d’instaurer votre petit rituel (quitte à la reprendre dans vos bras après) elle va petit à petit prendre ses nouveaux repères dans son lit et ne pas le voir comme un endroit totalement étranger mais comme son petit cocon. Mais pour le moment c’est vous son repère, c’est normal qu’elle réagisse comme ça, il n’y a rien d’inquiétant. Ne vous faites pas trop de soucis.
      Bon courage et profitez de ces précieux moments même si ce n’est pas toujours facile!

      J'aime

    2. Il ne faut pas laisser un bébé si petit pleurer trop longtemps. Si au bout de quelques minutes elle ne se calme pas, il faut la reprendre. Mais il faut essayer tous les soirs : un petit rituel, puis la coucher et rester près d’elle. C’est fatigant mais à moyens termes ça paye. Petit à petit (quelques semaines pour nous) les habitudes s’installent. On a un bébé d’1 an qui fait de longues nuits depuis ses deux mois. Mais il a fallu essayer différentes choses. Aujourd’hui on le couche à 20h tous les soirs avec ses 10 tétines dans le lit et il s’endort sans aucun soucis ! Courage, certaines périodes sont un peu difficiles c’est normal, pas de découragement !

      Aimé par 1 personne

    3. Pas d inquiètude, c est encore tout jeune 3 semaines. Ca va aller. C est fréquent que les bébés allaités s endorment au sein. Essayez d instaurer un rituel avec la tétée du soir dans sa chambre au calme avec la pénombre. Mais c est vrai que la répétition du rituel est très importante. Ca viendra avec le temps

      Aimé par 1 personne

  2. Franchement je trouve ton article top. Je suis d’accord avec la douce fermeté, mon pédiatre m’en avait parlé et ça a tout changé. Pareil pour les horaires, c’est sur qu’un enfant a besoin de rythme. Ça l’aide à appréhender notre monde parfois hostile. Merci pour tes articles dans lesquels je me retrouve très souvent .
    Anna

    J'aime

  3. Bonjour Marine,
    Je te suis depuis ta grossesse sur Instagram.
    Je partage toutes tes astuces qui ont également très bien fonctionné pour mon fils!
    Aujourd’hui j’ai un petit garçon de 28 mois qui dort très bien depuis qu’il a 5 mois (qu’il a fait ses nuits)!
    Une astuce supplémentaire peut être. Mon fils avait un fort besoin de portage ses 2 premiers mois. Il était rassuré qu’en peau à peau. Nous avons donc utilisé une écharpe de portage tout ce temps et quand il a été pret à être posé (et je parle pas que de la nuit mais bien de toute la journée), nous sommes passés à l’emmaillotage en transition.
    Je pense qu’un enfant écouté et rassuré est un enfant qui sera bien pour s’endormir.
    Voilà si cela peut aider d’autres maman!
    En tous cas tous tes TIPS fonctionnent même si comme tu le dis avec les bébés il n’y a pas de sciences exactes mais que du partage entre maman!

    J'aime

  4. Cc ici pas d enmaillotage, une gigoteuse a bien marché on a mis sa nacelle dans le lit jusque ces 2 mois , on a eu un grand bébé donc elle se sentait pas à l’ aise. Ensuite le lit dans sa chambre à ses trois mois
    On a mis 4 mois avant qu elle fasse une nuit bêtement on croyait qu elle allait avoir faim etc mais non ça a été tout seul
    Le goûter chez nous c’est 16 h ou 17h on espacais donc pour le dernier bib du soir genre 21h30 puis finalement on s est aperçu que pour 20h 20h30 elle peut prendre son bib et pour 21h dodo par contre le pas le temps d une histoire ou autre on a un petit rituel bisou a maman ensuite papa la met au lit mais avant bébé et moi on met notre main sur le carreau et elle va au dodo et pose dans son lit dodo
    Les histoires etc c est dans la journée
    Ah et par contre nous à part la tétine pas de doudou dans le lit j ai une peur bleu de l étouffement va savoir et pour le moment à 10 mois elle ne a pas de préférence
    Et la tétine c’est quand elle en ressent le besoin fatigue ou voiture ou Promenade au cas où voilà bise

    J'aime

  5. Bonsoir Marine

    Article très bien sûr le sommeil de bébé. Je suis parfaitement d’accord avec tes mots. Je suis la maman d’une petite Apolline de 7 mois qui a toujours dormi dans sa chambre depuis le retour à la maison. Toujours couchée à 20h. On respecte énormément les heures de repas et de dodo. Elle s’est toujours endormie seule et nous avons l’avantage qu’elle prenne son pouce.

    Merci à toi pour cet article.

    Marine

    J'aime

  6. Merci pour ces conseils .. Il y a de bonnes choses dans cet article .. Une pédopsychiatre m avait expliqué qu’un bébé est comme un adulte pour s endormir sereinement il doit trouver un état de calme intérieur .. Il y’a des bébés plus anxieux que d autres ( avec des histoires de vies différentes des naissances différentes etc ..) C’est bien d adapter et d ajuster aussi en fonction des bébés ..et de ne pas avoir « peur » de leur donner des mauvaises habitudes.. les bras , un câlin supplémentaires pour les rassurer .. Beaucoup de lectures autour de la psychologie infantile aujourd’hui vont dans ce sens là .. C’ est à nous d observer et d réajuster en fonction du besoin du bébé / enfant ..

    Aimé par 1 personne

    1. Oui il faut composer avec les besoins de notre bébé et nos aptitudes à y répondre, surtout quand ils sont vraiment petits. C’est le plus important, trouver notre équilibre.
      Dans les débuts avec Charles, je lui faisais un câlin et je le posais dans son lit. Généralement il pleurait, alors je restais assise à côté, en lui massant le ventre d’une main et je lui faisais des caresses sur sa tête. Je lui parlais ou je chantonnais. Dix minutes plus tard, si ses pleurs continuaient, je le reprenais dans mes bras une minute pour un câlin, et je le reposais dans son lit en continuant mon rituel pour le calmer. Il finissait par s’endormir. Et cette période n’a pas duré longtemps. Chaque bébé est différent, peut-être que ma méthode ne marchera pas sur un autre bébé, il faut s’ajuster!
      En tout cas merci pour ton partage! 🙂

      J'aime

  7. Bonjour et merci pour cet article très complet et sans détour. Le sommeil de mon fils a commencé à devenir anarchique et problématique à partir de ses 12 mois. Réveils multiples, crises … si bien que J’avais décidé de le prendre avec moi la nuit. C’etait Devenu la seule solution pour que mon mari et moi puissions un peu dormir ! Même nos voisins étaient réveillés et passaient des nuits chaotiques.
    Au début de l’été, j’ai confié mon fils 5 jours à ma mère qui a réussit l’exploit de le « caler » sur des horaires fixes. 7h : biberon 11h: déjeuner 12h30-15h30 sieste puis goûter , 18h: bain , 19h dîner 19h30: digestion et histoires , 20h30 : coucher
    Cela fait maintenant 5 semaines que je respecte ces horaires à la lettre. Il
    Dort désormais seul dans son lit dans sa chambre, sans pleurs. Il se réveille de temps en temps en pleine nuit car il a faim ! Je lui donne un biberon et il se rendort aussitôt après.
    Il paraît qu’un bébé ou tres jeune enfant a besoin de plusieurs semaines pour qu’un cycle ( une routine ) instauré soit pérenne.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton partage!
      Je suis d’accord avec toi, les horaires fixes et une routine aident nos enfants pour le sommeil. Dans mon entourage et en lisant ce que disent mes lectrices, j’ai l’impression que c’est ce qui marche vraiment! 😉

      J'aime

  8. Bonjour Marine, merci beaucoup pour cet article très intéressant.
    Je me pose une question s’agissant du rituel du coucher. Comment gères-si tu dînes dehors (resto, chez des amis, etc.) ? Ma fille a 3 mois, je l´allaite et je ne suis pas encore prête à la laisser à une tierce personne. Du coup on la laisse s’endormir dans la poussette dans ces moments là mais je serais heureuse de connaître ton expérience et ton avis sur ce point.
    Merci !!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour!

      J’étais un peu comme toi, je n’aimais pas laisser Charles quand il était encore petit, je l’ai laissé à partir de ses 5/6 mois. Avant ses 5/6 mois, on le mettait dans un landeau et nous pouvions facilement aller au restaurant le soir avec lui ou chez des amis, il dormait, bercé par les bruits ambiants, c’était super pratique!
      Plus tard, quand le landeau était trop petit, on a un peu freiné les restaurants le soir (impossible pour Charles de dormir en poussette), ou sinon, on le couchait à 20h et ma sœur venait le garder quand il dormait déjà, c’était plus simple pour tout le monde. Et chez nos amis on emportait son lit parapluie, ça s’est toujours bien passé!
      N’hésite pas à me dire si tu as d’autres questions! 😉

      J'aime

  9. Je souhaitais nuancer un peu le propos et les commentaires précédents. Effectivement il est bon de préciser que ces conseils ne s’appliquent pas à tous les bébés… Et peuvent même être ressentis comme très culpabilisants…
    2 bébés, la première avec un rgo sévère dont elle a souffert 2 ans malgré un traitement médical, le deuxième rgo et polyallergies. 2 enfants qui ont souffert et pour lesquels la position allongée était difficile. 2 enfants qui ont eu besoin de mes bras, mes seins, ma présence pour les soulager. Alors on a eu beau tout essayer, seul le temps a pu apaiser les choses…
    Quant au moment du coucher je ne pense pas qu’on puisse affirmer qu’un enfant couché tôt soit une meilleure chose (pour ses parents certainement, ça s’est sûr !) car chaque enfant a son rythme, certains sont couche tôt ou lève tard et je ne suis pas certaine que cela influence son tempérament… reste aussi le rythme de la famille… Je suis médecin et je quittais la maison de 6h à 20h30, si on avait essayé de coucher nos enfants à 19h je ne les aurais pas vu de la semaine…
    Donc j’ai un peu le coeur serré quand je lis votre post, car j’ai le sentiment d’être une mauvaise mère en n’ayant pas appliqué ces préceptes. J’aimerais vraiment qu’on arrête de mettre la pression aux parents, le sommeil est une acquisition au même titre que la marche ou le langage, chacun va a son rythme. « Faire ses nuits » n’est pas une fin en soi, tant mieux si ça vient vite, courage à ceux pour qui le chemin est plus long et semé d’embûches, écoutez votre coeur et sachez juste que quelque soit votre façon de faire ils dormiront!! Et juste une remarque au passage : y a t’il plus de troubles de sommeil dans les sociétés où on pratique le cododo, le portage, l’allaitement prolongé ?? Bien au contraire…

    J'aime

    1. Merci pour votre commentaire et votre point de vue.
      Je suppose (je suis même certaine) qu’avoir des enfants RGO change beaucoup de choses. Comme je le précise, Charles est un enfant « facile » à vivre, qui n’est pratiquement jamais malade donc cela doit simplifier beaucoup de choses, j’en suis 100% consciente. Les bébés RGO n’ont pas les mêmes besoins, je connais de nombreuses mamans autour de moi ayant des bébés RGO, et je sais à quel point ils ont besoin des bras.
      Concernant la deuxième partie de votre commentaire, ne perdez pas de vue que ce sont des « conseils » comme s’intitule mon article, il n’y a aucune vérité. Si vous êtes persuadée de faire les meilleurs choix pour vos enfants, alors mon article ne devrait pas vous déranger ou vous culpabiliser, au contraire. Le plus important est de faire en fonction de vous, et de vos besoins, toutes les familles n’ont pas le même rythme et heureusement! 😉 Il n’a rien de culpabilisant ou autre, je donne juste des « tips » qui ont aidé Charles à avoir un sommeil bien réglé, s’ils vous conviennent tant mieux, sinon tant pis, il n’y a rien de grave! Si vous lisez mes autres articles, vous comprendrez que je suis très loin d’être le type de maman moralisatrice.
      Et pour votre dernier point, chacune son point de vue sur les sujets du cododo, allaitement prolongé, etc.! Je respecte tous les choix, il n’y a même pas de débat.
      J’ai écrit cet article car personnellement je trouve très important que mon enfant fasse ses nuits, au-delà de mon confort personnel, ne pas le voir se réveiller ou pleurer 4/5 fois par nuit, et le voir dormir paisiblement est quelque chose qui me tient à cœur. Mais c’est encore une fois très personnel. Chacun place son curseur où il le souhaite, nous n’avons pas tous les mêmes ressorts psychiques, il faut faire en fonction de soi, de ses capacités, ses convictions et de ses enfants bien sur! 😉

      J'aime

  10. Article très intéressant, merci !
    Mon fils va avoir 2 mois dans 4 jours et depuis 2 semaines environ fait de bons bouts de nuit (6/ 7 h d’affilée), mais par contre le dernier biberon étant à 22h/22h30 nous n’avons pas d’heure de coucher. Peux-tu me dire comment tu as décalé progressivement l’heure du coucher ? En décalant les biberons je suppose ? Merci d’avance.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.