SkinMasterClass La Roche-Posay – La protection solaire

Laroche Posay - Mya Photography-0079

Étant personnellement très sensible au sujet du soleil et de la peau, j’ai eu le plaisir d’être invitée à une Skin Masterclass La Roche-Posay sur le thème de protection solaire la semaine dernière.
Et comme je vous l’avais promis, je vous parle dans cet article de ce que j’ai retenu et qui me semble important de vous transmettre.

Dans un premier temps, nous avons pu échanger avec une dermatologue sous forme de questions/réponses autour des problématiques du soleil, de la peau, des risques, etc.

Quelques points essentiels à propos du soleil et de notre peau :

  • Le capital solaire :
    Et bien, sachez que l’on part tous avec un capital solaire et une capacité de réparation de l’ADN de notre peau, et mais… Il sont différents pour chaque personne. Les peaux claires ne réagissent pas de la même manière au soleil que les peaux plus mates. Et avec le temps et les expositions au soleil répétées, nous épuisons petit à petit notre capital solaire… Et c’est là que les taches et le cancer pointent le bout de leur nez !
  • Les différences entre les UVA et UVA

    Il s’agit d’une différence de longueur d’ondes. Pour vous aider :
    B comme Brulure : les UVB sont responsables des coups de soleil.
    A comme Âge : les UVA sont responsables du vieillissement cutané (ils ont un rayonnement long qui traverse les vitres et se réverbère dans l’eau, sur le sable, la neige, etc.).
    Pendant très longtemps les crèmes solaires ne bloquaient que les UVB, et depuis une dizaine d’années les filtres solaires couvrent les UVA et les UVB pour éviter le coup de soleil et l’effet long terme de vieillissement.

  • Les enfants et le soleil :
    Même si le facteur « hérédité » est le facteur numéro un du cancer de la peau, le second est l’exposition au soleil durant l’enfance. Pour ne rien vous cacher, le mieux c’est d’exposer le moins possible son enfant au soleil ou bien le faire à des horaires qui seront pour lui (et pour vous !) plus adaptés : avant 11h et après 16h/17h.
  • Les nourrissons et le soleil :
    Tout simplement ne pas les exposer au soleil.
     Il est préférable de les couvrir avec une protection mécanique (vêtements anti-UV par exemple), plutôt qu’utiliser une crème. Utilisez de la crème (SPF 50+ et la gamme minérale est mieux pour les nourrissons) sur les parties du corps qui sont exposées au soleil (mains, pieds, visage).

    Peaux mates ou peaux claires : même traitement pour tout le monde !


    Laroche Posay - Mya Photography-0097

  • La protection solaire :
    Elle ne vous empêche pas de bronzer (vous serez juste protégés contre les vilains UV et la mélanine sera toujours stimulée) ! Alors n’hésitez pas à mettre un SPF 50+ (surtout si vous avez la peau claire et pour les premières expositions des peaux mates). Sachez qu’en dessous d’un SPF 30, la protection est pratiquement inexistante.
    La protection solaire est à réappliquer toutes les deux heures.
    Et n’oubliez pas d’appliquer de la crème avant les baignades et après aussi, la protection diminue au fur et à mesure des bains.
  • Et le cancer ?
    Les coups de soleil répétés aux mêmes endroits peuvent provoquer des cancers. Les photo-expositions intensives et épisodiques donnent des cancers de la peau. Il existe un lien avec la photo-exposition chronique sur les zones qui sont tout le temps exposé : visage, décolleté, main, etc.
    Attention, vous avez autant de risque d’avoir un cancer sur un grain de beauté que sur un autre endroit de votre peau. L’apparition des grains de beauté avec le soleil est physiologique mais pas dangereuse (ne pas confondre grain de beauté et mélanome même s’ils se ressemblent). La méthode ABCDE d’auto-surveillance pour différencier un grain de beauté d’un mélanome :
    A : Asymétrie
    B : Bords
    C : Couleur
    D : Diamètre
    E : ÉvolutionIl existe des carcinomes qui sont des cancers de la peau moins graves (bouton qui ne cicatrice pas et qui grossit lentement).

Quelques rappels avec certaines pathologies de la peau :

Il faut protéger les cicatrices (le soleil les pigmente, surtout si elle a moins d’un an), il en va de même pour  les tatouages (pour le dessin principalement).

Quand on a la varicelle, on ne s’expose pas, c’est mieux.

Le vitiligo :  il est possible de s’exposer mais de manière prudente avec des protocoles bien définis (renseignez-vous auprès de votre dermatologue).

L’eczéma / l’acné et le soleil : pour ceux qui le savent, le soleil est un bon anti-inflammatoire, il n’est pas rare que la peau se porte donc souvent mieux (mais les boutons réapparaissent par le suite !). Il n’y a pas de solution spécifique en dehors d’une bonne hygiène avec un lavant et une crème hydratante adaptée. Il est préférable d’utiliser des dermocosmétiques enfants sans parfum.

La rosacée et le soleil : ne pas s’exposer est la meilleure des solutions, sinon il faut faire très attention à ce que contient la protection solaire.

L’allergie au soleil (lucite estivale) : les causes seraient dues à l’incapacité du système immunitaire à accepter l’exposition solaire. Il faut désensibiliser la peau au soleil en s’exposant de manière très progressive, le  matin et soir par exemple. Il est recommandé d’utiliser des gammes avec des filtres particuliers et la consommation de légumes comme la carotte, le melon, la tomate, etc.

Laroche Posay - Mya Photography-0075


Apprendre à décoder le packaging d’une crème solaire

Qu’est-ce qu’un indice SPF ? C’est le ratio de temps pendant lequel on est protégé par rapport à une absence totale de protection. Par exemple pour un indice 50, on est protégé 50 fois plus de temps contre un coup de soleil que sans protection.

Quand le terme « UVA » est entouré sur un packaging, il indique une protection tout aussi importante pour les UVA que les UVB. Il est important de se protéger contre les UVA car le rayonnement UV est composé à 5% d’UVB et à 95% d’UVA.

Filtres UV minéraux : ce filtre qui donne un rendu très blanc sur la peau, il a une action mécanique qui renvoie les rayons. Ils sont efficaces sur les UVB mais pas les UVA longs.

Filtres organiques (chimiques) : ce sont des molécules de synthèse qui ont une action sur tout le spectre UV : UVA courts et longs + UVB.

Veillez à acheter de nouvelles crèmes chaque année (sauf si le produit n’a pas été ouvert), elle perd de son efficacité d’une année à l’autre.

Attention : dans le cas des crèmes solaires bio il y a uniquement des filtres minéraux. Donc elles ont bien une protection contre les UVB mais aucune protection UVA.

Laroche Posay - Mya Photography-0064

Les crèmes solaires La Roche-Posay : 

Lors de la Skin Masterclass, nous avons pu profiter de l’expertise de certaines personnes travaillant et concevant les produits solaires La Roche-Posay. Voici ce qui est important de retenir concernant leur gamme.

Elle dispose d’une charte de formulation très stricte. Un produit mis sur le marché passe par de fortes contraintes. Tous les tests sont faits en France et à la moindre intolérance, on trouve une nouvelle formule plus adaptée. La Roche-Posay s’autorise seulement 10% des ingrédients autorisés par la règlementation européenne car la marque souhaite avoir du recul sur la toxicologie.

La Roche-Posay travaille depuis 1995 sur l’écotoxicologie sur l’ensemble des formulations produits grâce à un laboratoire extérieur.
Un test avec l’institut Océanographique de Monaco a été réalisé pour tester la toxicité des filtres sur les coraux : après quatre semaines en exposition intense, aucun impact sur les algues et les coraux n’a été relevé.

Laroche Posay - Mya Photography-0002

La gamme Anthelios :

Une gamme complète pour le corps et le visage.

Pour le corps :
Différentes textures vous sont offertes, vous devriez facilement trouver votre bonheur: spraylait confort, ou huile nutritive confort.

Laroche Posay - Mya Photography-0149

Pour le visage elle s’adapte à votre type de peau :

– Peaux sèches (packaging bleu) : Anthelios Ultra-Crème SPF 50+ sans parfum innovation yeux sensibles, vous pouvez enfin appliquer une crème solaire sur le contour de l’oeil. Elle peut remplacer une crème de jour l’été, c’est généralement ce que je fais, je l’applique après un sérum (qui hydrate), cela évite d’avoir une sensation de lourdeur sur le visage. « Less is more » quand il s’agit de crème, les surcouches ne sont pas l’idéal, visez l’efficacité.

Laroche Posay - Mya Photography-0070

– Peaux mixtes à grasses (packaging vert) : il existe plusieurs crèmes inspirées des technologies brésiliennes TOCCE SECCO (chaud et humide), comme le gel-crème toucher sec anti-brillance, ou la brume fraîche invisible (je suis une adepte des brumes, mais attention la brume tend plutôt à être une protection urbaine car elle n’est pas très résistante à l’eau !).

Laroche Posay - Mya Photography-0074
– Peaux normales à mixtes : le fluide SPC Anthios XL par exemple (packaging jaune).

La gamme enfant :

Je vais me répéter, mais n’oubliez pas qu’il est préférable de ne pas exposer les enfants au soleil (et encore moins les bébés !). S’ils sont exposés, on respecte certains horaire (jamais entre 11h et 16h), et on applique sur leur peau uniquement un SPF 50+ (et des vêtements anti-UV).
La gamme enfant La Roche-Posay contient davantage de filtre minéraux, elle est sans parfum et elle est très résistante à l’eau. Les produits sont adaptés aux enfants, j’aime beaucoup le gel peau mouillée (qui peut s’appliquer sur peau mouillée) et le spray (très pratique). Pour Charles j’utilise un lait pour bébé.

Coup de coeur pour les formats pocket que l’on peut emporter de partout, dans son sac à main, dans la poche de la poussette, dans le sac à langer.
Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas avoir de la crème solaire sous la main en toutes circonstances ! Ils existent aussi pour les adultes et les femmes enceintes. 

Laroche Posay - Mya Photography-0145

Voilà tout ce qui me parait essentiel que vous sachiez vous aussi autour des problématiques du soleil, de la protection solaire et de la gamme La Roche Posay.

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à les laisser, et n’oubliez pas que le soleil, c’est mieux quand on s’expose à des horaires raisonnables et avec un indice SPF 50+ sur la peau !

Laroche Posay - Mya Photography-0135

Je tenais aussi à remercier à toute l’équipe La Roche-Posay pour son accueil, sa gentillesse et nos échanges. Un grand merci aussi à Matriochka pour l’organisation de cette super journée et aux autres blogueuses pour leur bonne humeur !

Photos :  Mya Photography

2 réflexions sur “SkinMasterClass La Roche-Posay – La protection solaire

  1. Article super complet, je te remercie ! J’utilisais Avène mais je vais me diriger vers la Roche Posay maintenant. En plus les crèmes sont pratiques !
    Bonnes vacances !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s